AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FIC] L'escouade Locasta =====> By HavoK

Aller en bas 
AuteurMessage
havok



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 23

MessageSujet: [FIC] L'escouade Locasta =====> By HavoK   Mar 14 Sep - 18:07

Salut à tous, c'est HavoK. Déjà, sachez que le peut de temps que je passe en ce moment sur le pc ( quand les parents sont pas là quoi ) je le passe à écrire une fic', car faire 2 parties à rager, puis partir n'a pas trop d'intérêt quand à la quantité de jeux.

J'essaie quand même de faire 1 page par jour Smile

Je vous présente donc ma 1ere fic sérieuse: L'escouade Locasta.

Une fic ou il y aura de l'action, BEAUCOUP, et un invité surprise

Finis le blabla, place à la fic:

----------------------------------------------------------------------------------------------

Par :
Antoine « L'escouade Locasta »
Decoster
« HavoK »



Cyrion venait de transpercer l'un des généraux ennemis avec son couteau de combat, quand il fut mis à terre par le souffle de l'explosion de son générateur d'invisibilité.
Projeté dans les airs, il vit sa vie défiler devant ses yeux...


-Étrange, cette créature n'est référencée dans aucune base de donnée de notre empire... Je n'aime pas ça, Flinche, établie une connexion holographique avec l'état Major, c'est urgent.
-Ce ne serais pas un habitant de Maelsorm qui serait... malade?
-Je ne sais pas, Amadeus, il faudrait le faire analyser... nous n'avons pas le matériel nécessaire. On va quand même prendre un bout de sa chaire, au cas où.

À ces mots, Flinche fit apparaître un émetteur holographique, y entra quelques données, puis s'écarta. L'engin fit apparaître une lumière bleutée, puis des formes se dessinèrent, puis une voix sortie de l'émetteur.

Thaddeus Allender, représentant de l'état major, que ce passe-t-il ?
Les 3 membres de l'escouade Locasta le saluèrent d'un garde à vue, puis, Cyrion prit la parole.

-Bonjour monsieur, ici Cyrion Craptor, sergent de l'escouade Locasta. Je vous appelle pour vous faire un rapport de notre mission sur Maelsorm, la planète volcanique de la Galaxie Electrasia.
-Que ce passe-t-il?
-Nous étions en chemin pour la colonie qui ne répondait plus aux appels de Terra, mais en chemin, nous avons croisé cette... chose... Regardez par vous même...
À ce moment, une caméra sortie de l'émetteur et fixa la chose-sans-vie qui gisait sur le sol brûlant et rocheux de cette planète volcanique, ainsi que sa moto-jet.
-Qu'est-ce dont que cette horreur?
-Nous l'ignorons, c'est ce qui m'inquiète. J'ai fait des recherches sur ce que pourrait être cette « chose », mais sans résultats, il semblerait que c'est la première fois que nous croisons ce genre de chose... Nous pensons néanmoins que cette chose était un habitant de cette planète, mais quelque chose aurait changé son apparence. Cette chose est humanoïde: Deux jambes, deux bras, une tête, deux globes oculaires...
-Je fais venir de suite une navette évacuer cette chose, elle va subir une batterie de test, afin de savoir son origine.
À ce moment, un bruit suraigüe se fit entendre dans la vallée. Ce bruit semblait provenir du volcan. Le doute sur l'origine de ce bruit ne fut plus une question quand de la lave en fusion et des geysers de gaz sortirent du sol. Le fond de l'air se réchauffait, il en devenait presque étouffant, le sol devint brûlant, et l'atmosphère fut rapidement empli de fumée toxique.
Il fallut peu de temps pour que le système de survie des armures des membres de l'escouade ne s'active: Les armures devinrent totalement hermétiques, les générateur d'oxygène s'enclenchèrent, et l'intelligence artificielle des armures s'activa.
-« Une équipe est en route, elle ne devrais pas tarder. »
À ce même instant, le ciel s'embrasa, une forme semblait traverser la fumée. Les secondes passèrent, puis un vaisseau émergea de cette même fumée noire. Un faisceau jaunâtre transcenda le ciel, et des personnes descendirent, tout doucement, par ce faisceau lumineux.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Des Personnes en tenue de recherche posèrent pieds sur terre. Ces personnes semblaient humaines.
L'une d'entre elles se dirigea vers l'escouade Locasta qui dégainèrent leurs armes, et braquèrent cette personne. Celle-ci se sentant menacée ouvrit des fentes dans sa combinaison, puis une voix humaine sortie de son scaphandre teinté jaune.

-Nous sommes équipe d'extraction, montez, on s'occupe de ce qui est ici.
-Bien.

À ces mots, les membres de l'escouade Locasta rangèrent leurs armes, et se dirigèrent vers le faisceau lumineux, dans lequel ils furent tous aspirés.
L'équipe de chercheurs prirent leurs pistolets anti-gravité et firent flotter le corps sans vie et son véhicule jusque dans le faisceau lumineux.

Une fois à bord du vaisseau, l'escouade Locasta fut dirigée dans la salle de contrôle, dans laquelle une vingtaine de pilotes et techniciens travaillaient.
Les machines étaient gigantesques, le sol en plastacier endurci, et les cloisons de l'appareil en acier modifié.
Une personne entra dans la pièce. A sa vue, tout l'équipage la salua, et lui se présenta à notre escouade, qui était au garde à vous.

Je suis le lieutenant Findlay, capitaine du vaisseau d'extraction E-98, dans lequel vous vous trouvez en ce moment. L'équipe de chercheurs est revenue avec cette chose... ils vous attendent en salle d'autopsie.
Le lieutenant Findlay les emmena à cette même salle, où les chercheurs les attendaient, tous en tenue hermétique. Findlay les invita à enlever leurs armures modèle K-48, afin d'enfiler une combinaison hermétique et plus adaptée à un vaisseau.

La chose était là, sur la table d'autopsie, allongée sur le dos.

-Qu'est-ce dont? Dit Cyrion, intrigué.
-Les premières analyses affirment qu'il s'agit à d'un Maelsormien, mais son ADN a été modifié par un « virus » encore jamais vu... Nous ne savons pas encore ce dont il est capable, mais il semblerait qu'une personne qui entre en contact avec ce virus subi des mutations, et puis meure.... Tout cela est étrange, il va falloir trouver plus de contaminés.
-Escusez moi de vous interrompre, cracha Flinche, mais il y a une colonie sur cette planète, et nous avions pour mission d'aller établir le contact avec la base, afin de savoir ce qui ce passait, mais lors de l'atterrissage, cet individu était au volant d'une moto-jet, puis c'est évanoui d'un coup, le faisant chuter, lui, ainsi que son véhicule...
-Un camp dîtes vous? Il faut aller voi....

Le scientifique fut couper dans sa phrase par le maelsromien, sanglé sur la table, qui bougeait, se débattait... en vain.

-Son rythme cardiaque s'accélère, il faut faire quelque chose, ou il va faire un infarctus.

A peine eut-il fini sa phrase, que ce même chercheur fut transpercé par ce qui semblait être un prolongement du corps du maelsromien, maintenant en liberté...





À peine eut-il enlevé son bras du corps maintenant sans vie du scientifique, que Cyrion attrapait ce qui avait tranché le scientifique, et le lui brisa.
La bête rugit de douleur, et fonça sur Amadeus, qui fit une roulade sur le coté, et la plaque au sol. Cyrion acheva la chose en lui tordant le coup. Elle ne bougeait plus, ils vérifièrent son pouls pour être sur: son cœur ne battait plus.

-Cette créature n'était elle pas censée être morte il y a cinq minutes?

-BRRRRRRRRR- Le vaisseau trembla, les alarmes retentirent. En quelques secondes, les membres de l'escouade Locasta avaient enfilé leur armure, et étaient partis pour la salle de contrôle, où ils retrouvèrent le lieutenant Findlay, en train de donner des ordres à ses hommes.

-Chef, les tirs viennent de la planète, nos boucliers ne vont pas tenir très longtemps....

Le vaisseau trembla de nouveau.

-Bien, on se met en orbite autour de la planète, fermez les sas, et contactez l'état major.

À ce moment, l'ordinateur principal émit une image: Thaddeus contactait l'équipage:
-À tous les vaisseaux dans le secteur d'Electrasia, stationnez vous autour de Maelsrom, Un virus de classe 7 a été détecté dans tous le secteur, les habitants des planètes de ce secteur en sont atteintes, et deviennent hostiles, ordre d'évacuation immédiat.

Là, l'écran s'éteignit, puis se ralluma: Thaddeus appelait le vaisseau.

-Leutnant Findlay, à votre service monsieur.
-Où est l'escouade Locasta?-Nous sommes ici, monsieur. Dit Cyrion.
-Bien, abandonnez votre mission, nous savons ce que fait ce virus: il change l'ADN des humains qu'il atteint, les transforme, et les contrôle. Ce virus est à l'origine de la 18ème guerre de l'empire galactique Humanoïde. Il ne se transmet que par voie orale. Prenez le vaccin 8-D909, il vous immunisera. Voici votre mission: Retournez sur Maelsrom, trouvez le foyer de contagion, et détruisez-le.
-Très bien, ce sera fait. Des choses que nous devons savoir?
-Les habitants de la planète sont tous sous le contrôle de ce virus, ils vous seront hostiles. Ceci est une mission d'infiltration! Pas besoin de tuer tout le monde, nous pouvons les soigner. Explosez le foyer contagieux, il devrait se trouver dans la capitale de Maelsrom: Duqa
-Duqa? Mais c'est là que nous allions, la communication radio a été perdue.
-Je sais, c'est pourquoi vous devez partir tout de suite, le virus se propage vite.

Des scientifiques entrèrent dans la salle de contrôle, et donnèrent le vaccin à l'escouade Locasta, qui se les injectèrent.

-Nous y allons, nous serons sur le canal T-23.

L'escouade fut propulsée par des des réacteurs dorsaux d'assauts, utilisés pour les abordages de vaisseaux et de planètes. Peu de temps après, l'escouade mit le pieds à terre. Le système de survie de l'armure s'était activé lors de la descente. Une fente s'ouvrit dans le bras droit de Cyrion. Un hologramme avec la cartographie de la région et un radar étaient affichés. Tout allait bien pour l'instant, personne à l'horizon, Une heure de marche estimée par les ordinateurs intégrés à l'armure. L'escouade se mit en route, avec une nouvelle mission, un nouvel objectif.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
C'est après une heure de marche intensive qu'ils arrivèrent enfin dans les alentours de la capitale. L'endroit était désolé, détruit, et brûlait même à certains endroits. Seuls les murs de la ville et l'intérieur de la ville semblaient intacts. Cyrion entra dans une maison en feu, l'analysa, et vit, comme des tentacules sortir des corps des gens...

-On dirait que le virus n'aime pas le feu... Très bien, Flinche, fait brûler le reste des maisons.
-Mais, Thaddeus a dit que...
-Thaddeus n'est pas ici, il ne voit pas ce qui est en train de se passer sur cette maudite planète.

Alors que Flinche allait brûler une autre maison avec une torche, le sol trembla, et des rayons sortirent de la capitale, et semblaient se diriger vers l'espace... Se passait-il quelque chose là haut?

-Que se passe-t-il ? Cria Amadeus, qui se cramponnait à une maison qui ne brûlait pas.
-Activez le mode furtif de votre armure... on va entrer dans la capitale, et faire ce que l'on a à faire.

Après ces mots, l'escouade Locasta disparue, on ne les entendaient plus, toutefois, ils étaient là, invisibles, et ils se parlaient même.

-Très bien, il faut faire une brèche dans le mur, Amadeus, explosifs je te prie!
-Très bien sergent

Amadeus se dirigea vers le mur, plaça une charge là où le mur semblait le plus fable.
Dans une explosion de fumée, l'escouade s'introduit dans la citée, mais l'explosion avait, il semblerait, alertée des infectés, qui se dirigèrent de suite sur le lieu de l'explosion. Ils n'eurent pas le temps d'arriver qu'ils furent déjà criblés de balles. Leurs corps tombaient à terre, et furent pris de spasmes, puis s'arrêtèrent net, et se relevèrent.

-Quoi ? Très bien tranchons leur la gorge, ça avait marché avec celui dans notre vaisseau...

Une fois ceci fait, ils se dirigèrent vers le centre de la ville, toujours invisibles et silencieux, mais alors qu'ils approchaient de ce qui semblait être le foyer de contagions, le sol trembla, la terre vola en éclat, et les bâtiments prirent feu.

-On nous bombarde! Cracha Flinche.
-Ça ne peut pas être ça, l'état major sait que nous sommes en mission ici... étrange, il doit se passer quelque chose là haut.

Et à ce moment là, la ville riposta, avec un feu nourri pendant cinq minutes. Minutes qui servirent à l'escouade de pénétrer dans la bâtiment. Ils n'avaient jamais vu ça, des tentacules sortaient des murs du bâtiment, des bruits étranges, et incompréhensifs, se faisaient entendre, et il fallut peu de temps à l'escouade Locasta pour filtrer le son, et ne plus l'entendre.

-Bien, nous devons avancer, faites attention là ou vous marchés, et ne touchez à rien, on va tout faire exploser.
-Très bien, mais où allons nous poser les charges ?
-il doit bien y avoir n plan du complexe, avec la position des générateurs d'énergie. Une explosion ici, et toute la ville explosera.
-OK, mais il n'y a pas de poste de garde ici, il va falloir chercher.

Après quelques minutes de recherches, et quelques bombardements, Flinche découvrit enfin une carte de la ville.
-Ici, j' une carte.
-Très bien, on arrive. Dit Cyrion.
Les minutes passèrent, et ils se retrouvèrent à une intersection.

-Très bien, direction la partie nord-ouest du complexe, les générateurs sont là-bas. Et avec un peu de chance, les batteries d'artillerie de la base cesseront de tirer, si il n'y a plus d'alimentation en énergie.

Ils marchèrent pendant près de dix minutes, puis arrivèrent enfin au générateur.

-Mais, qu'est-ce dont?
-Le virus, il s'est implanté dans le générateur!
-Faites tout exploser, ordonna Cyrion

Les deux autres membres de l'escouade jetèrent des charges explosives sur le générateur. Ces charges avaient été programmées pour exploser au bout de trente minutes, temps qu'il leur permis de s'éloigner de la ville, qui explosa, et qui fût réduite en cendres.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

L'ordinateur de Cyrion s'ouvrit, et la visage de Thaeddeus y était.

-Escouade Locasta, on a vu une énorme explosion à la surface, que ce passe-t-il ?
-Nous avons fait exploser la ville... Le virus était... dans les murs, des tentacules sortaient de ceux-ci, et les murs faisaient des bruits étranges...
-L'intensité de la contagions a été plus importante que nous l'avions prévu, nous allons faire exploser le secteur tout entier, planète après planète. Nous vous envoyons le vaisseau d'extraction E-98.

Quelques secondes plus tard, l'E-98 était là, il activa son rayon tracteur, et pris l'escouade à son bord. Une fois à bord, notre escouade, qui connaissait les lieux, était arrivée dans la salle de contrôle, ou les attendait le lieutenant Findlay.

-Vous voilà, vous avez fait un jolie feu d'artifice, vous savez ?
-Nous avons remarqués, oui, mais que ce passe-t-il ?

Au même instant, Thaddeus se tenait devant eux, en armure de combat. Il s'approcha d'eux quatre, et vint féliciter les trois guerriers pour l'accomplissement de leur mission.

-Bravo à vous, vous me ferez un rapport dans quelques semaines, mais on a plus important à faire pour le moment: Les Antropodes attaquent de partout, et ils se rapprochent trop de Terra, il vous faut quitter ce secteur, et aller sur Malia, là ou est rassemblé leur armée.
-Les Antropodes, dîtes vous? Demanda Cyrion, c'est qui eux?
-Il est normal que vous ne sachiez pas qui ils sont: En fait, les Antropodes sont une branche de l'espèce humaine, mais qui aurait arrêtée d'évoluer. On peut les reconnaître de loin: Leur peau est bleu argenté, et ils font tous plus de deux mètres de haut, sauf les plus jeunes. Ils sont e, sous effectif, ils se reproduisent très peu, ce qui ne facilite pas leur prise de pouvoir, une chance pour nous, en somme, même si ils sont très avancés technologiquement.
-Très bien, quelle est donc notre mission ?
-Ce n'est pas une mission: Vous allez sur le front, on vous attribuera un nouvel équipier, il vous attend sur place, il a lui aussi été cloné à partir de votre géniteur, et a été , lui aussi, modifié génétiquement. Il manque cependant d'un peu de pratique et il doit encore d'habituer à son nouveau corp, vous l'aiderez à prendre confiance en lui, et il sera un membre à part entière de votre escouade. Allez, partez, nos vaisseaux vont faire exploser ce secteur, l'infection est trop grande, on ne peut plus rien faire.
-QUOI ? Cria Amadeus, Vous allez tous les tuer? Vous avez dit qu'il y avait un vaccin!
-L'infection est trop virulente, ce serait une perte de temps. La purification est le seul moyen.
-Allez, venez, on a une guerre à mener, escouade Locasta, on ne peut pas s'apitoyer sur eux.

Sur ces mots, l'escouade Locasta se dirigea vers le pont, là où on leur donna une navette flambant-neuve, et déjà programmée pour servir au mieux notre escouade.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grinwish4

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 22
Localisation : 78

MessageSujet: Re: [FIC] L'escouade Locasta =====> By HavoK   Mar 14 Sep - 19:46

euh tu nous écrit un roman ou un chapitre là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
havok



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: [FIC] L'escouade Locasta =====> By HavoK   Mar 14 Sep - 20:08

Ya 5 chapitres là .

et voilà le lien Noelfic http://noelfic.fr/integrale.php?titre=7523&chap=1

Ce sera plus facile de suivre là dessus Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FIC] L'escouade Locasta =====> By HavoK   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FIC] L'escouade Locasta =====> By HavoK
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Escouade de vétérans.
» Mon escouade de cavaliers Death Korps
» presentation havok
» [FINI] [Raychu - DA] Escouade de commandement CaC _ Poisinus
» [Pandawa] 199 — Havok — originaire d'Helsephine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#Crazy Family :: Accueil :: Discussion-
Sauter vers: